RVW De l’Allemagne profonde au ” djihad “

Arr_t_s le 4 septembre, deux jeunes Allemands devenus musulmans et un Turc pr_paraient des attentats pour le compte d’un groupe sunnite extr_miste li_ _ Al-Qaida. Itin_raires Ulm (Bade-Wurtemberg), envoy_e sp_ciale C’est un itin_raire qui refl_te le nouveau visage pris par le terrorisme islamiste : celui d’un jeune Allemand, fils de m_decin et d’ing_nieur, qui se convertit _ l’islam pour se mettre ensuite au service d’un r_seau terroriste. Arr_t_ le 4 septembre en m_me temps que deux complices, Fritz G., 28 ans, est soup_onn_ d’avoir tent_ de pr_parer une s_rie d’attentats _ la voiture pi_g_e en Allemagne pour le compte de l’Union islamique du djihad (IJU), un groupe sunnite originaire d’Ouzb_kistan et li_ _ Al-Qaida. Au premier abord, le pr_sum_ terroriste semblait mener une existence ” normale ” _ Ulm, ville de taille moyenne du sud de l’Allemagne. Dans la modeste maison en p_riph_rie de la ville o_ il avait lou_ un appartement, au rez-de-chauss_e, avec sa femme d’origine turque _pous_e en janvier, l’_tudiant _ l’_paisse chevelure brune, ” plut_t bel homme “, a surtout marqu_ son entourage par sa discr_tion. ” On le voyait tr_s rarement, il ne cherchait pas _ nouer de contact “, t_moigne une m_re de famille, qui habite juste en face de cette maison. A l’universit_ technologique o_ il _tait inscrit en quatri_me ann_e d’_tudes d’ing_nieur, le jeune homme ne s’_tait engag_ dans aucune association et n’avait pas attir_ l’attention de ses professeurs. ” C’_tait un _tudiant aux performances moyennes, qui passait totalement inaper_u “, assure le directeur administratif de l’universit_, Herbert Jarosch. Derri_re cette fa_ade lisse se dissimulait pourtant un converti fanatique, consid_r_ comme la ” t_te ” du trio terroriste.