Les imams danois accusés d’avoir envenimé l’affaire en 2005 ont été relaxés

Ce n’est pas faute d’avoir essay_. L’affaire des douze caricatures de Mahomet publi_es le 30 septembre 2005 dans le quotidien Jyllands-Posten est pass_e _ trois reprises devant un tribunal danois _ la suite des plaintes pour injures et blasph_mes d_pos_es par des associations musulmanes locales. A chaque fois, le journal et ses repr_sentants, le directeur de la r_daction, Carsten Juste, et le r_dacteur en chef des pages culturelles, Flemming Rose, qui est venu en France apporter son soutien _ Charlie Hebdo, ont _t_ relax_s. Le tribunal avait estim_ que les plaignants n’avaient pas pu montrer que les dessins ou le texte les accompagnant avaient eu l’intention d’offenser les musulmans. Le dernier proc_s remonte _ octobre 2006. Dans l’autre sens, la justice danoise a _galement lav_ de tout soup_on, _ la mi-janvier 2007, les imams danois accus_s d’avoir envenim_ l’affaire au cours de voyages effectu_s au Moyen-Orient fin 2005 pour mobiliser l’opinion musulmane mondiale. Le tribunal n’avait rien trouv_ dans leur comportement qui aurait incit_ _ la violence contre le Danemark. L’imam le plus controvers_, Abou Laban, est mort il y a quelques jours d’un cancer. “R_GIMES AUTORITAIRES” Lors de son discours de nouvel an, le premier ministre du Danemark, Anders Fogh Rasmussen, est revenu sur la publication des dessins, soutenue par une majorit_ de Danois, en d_clarant : “Nous avons tous la responsabilit_ d’administrer la libert_ de parole d’une mani_re qui ne provoque ni haine ni violence. Mais nous avons aussi la responsabilit_ de ne pas nous soumettre aux demandes de r_gimes autoritaires concernant ce sur quoi nous pouvons dessiner ou parler.” Si l’affaire en elle-m_me ne conna_t plus de rebondissements et que le Danemark tente de redorer son blason _ travers diff_rentes initiatives commerciales ou diplomatiques, l’islam est d_sormais tr_s largement discut_ au Danemark, comme le montre l’engouement pour une nouvelle traduction en danois du Coran sortie en novembre 2006, devenue _ la surprise g_n_rale l’un des cadeaux de No_l les plus _ la mode.