Le maire MPF d’Orange veut interdire le voile islamique dans sa commune

Le maire d’Orange Jacques Bompard, ex-Front-National, et adh_rent du Mouvement pour la France (MPF) a sollicit_ le p_fet du Vaucluse en vue de “l’interdiction du port du voile islamique” dans sa commune, dans un courrier rendu public mercredi. “J’ai l’honneur par la pr_sente de solliciter les serices de la pr_fecture afin d’_tudier en commun la mise en place sur la commune d’Orange, et notamment dans les _tablissements publics, d’une interdiction du port du voile islamique et autres tenus apparent_es”, _crit le maire d’Orange dans cette lettre adress_e au pr_fet du Vaucluse. La pr_fecture a indiqu_ mercredi _ l’AFP qu’elle ne commentait pas “par principe, les rapports entre _lus et le pr_fet, y compris par voie de presse”. Dans sa lettre, M. Bompard qui a adh_r_ au MPF en d_cembre 2005, apr_s son exclusion du bureau politique du FN, estime qu’il ‘appartient au maure d’une commune, d_mocratiquement _lu par les citoyens, et au repr_sentant de l’Etat dans un d_partement, d’agir en concertation afin d’enrayer ce qui constitue une v_ritable atteinte aux principes de la R_publique fran_aise, _ la dignit_ des femmes et aux coutumes de notre pays”. “Or, ce n’est pas _ la France de s’adapter au voile islamique (…). Ce sont aux tenants de ces traditions religieuses de s’adapter _ la France, _ la R_publique, aux lois et coutumes fran_aises”, _crit encore l’_lu vauclusien.